Spritz with cremant

Eté tardif, cocktail festif! Faut bien que l’un rattrape l’autre…heureusement que nous avons trouvé quelque chose!

Après avoir écumé les mers, il est temps de revenir sur la terre ferme avec de la nouveauté! Au cours d’une visite sur un continent mystérieux, les habitants ne parlaient que de Kritz pour sceller nos nouveaux liens amicaux. Au début, on croyait que c’était une sorte de spectacle d’ours, style grizzly…Pas du tout! Ils nous ont fait goûter à une sorte de potion magique et je dois avouer que ceci n’était pas pour déplaire! A consommer avec modération parce que les bulles n’enlèvent pas le réveil du matin qui tape avec la semelle du pied.

Avec notre druide, nous avons essayé de reproduire le breuvage du mieux qu’on pouvait avec les moyens du bord. Je ne parle même pas de la semelle…Bref, la couleur y est, la texture aussi et ma foi, ça apporte de la joie au cœur! Par contre, n’essayez pas de savoir ce que veut dire Kritz ! On sait pas ! ou plus, en fait…

On a baptisé le nôtre, en souvenir : Dritz ou Gritz selon le crémant utilisé !

Pour réussir, il faut:

  • 4 glaçons
  • 3 volumes de crémant (Desom, Duhr ou Gales à choix) bien frais !
  • 2 volumes d’Aperol
  • 1 tranche d’orange
  • 1 peu d’eau gazeuse fraîche (ou plus de crémant pour les courageux!)

Excellente soirée! Prost!